Le nettoyage et la désinfection de l’environnement, des zones de travail et des instruments dans un cabinet dentaire sont fondamentaux pour garantir la sécurité des professionnels de la santé et des patients. Les risques biologiques découlent de la présence de nombreux micro-organismes, tels que les bactéries, les cellules et les virus, qui contaminent l’air, l’eau et les surfaces de travail. Le défi consiste à contrer le nombre de bactéries et à réduire le risque d’infection. Les dentistes et leurs assistants doivent nettoyer soigneusement en utilisant des désinfectants et des détergents appropriés.

Désinfection des surfaces et des zones de travail dans le cabinet dentaire

Les surfaces susceptibles de subir une contamination biologique doivent être désinfectées après chaque traitement individuel. Une raison importante est que les équipements à rotation rapide et les pulvérisations air/eau peuvent répandre dans l’air des particules contenant des substances infectieuses. Par conséquent, toutes les zones à portée des gouttelettes (sang et salive) et des aérosols doivent être recouvertes d’un film transparent (plastique) afin de réduire le risque de contamination environnementale. Le film de protection doit être remplacé à chaque départ du patient et la surface doit être nettoyée et désinfectée.

Le risque de contamination de l’environnement par des aérosols, des gouttelettes de salive et des gouttelettes de sang peut être réduit par l’utilisation d’un aspirateur à grande vitesse et d’une garniture en caoutchouc (si possible). Pour limiter le risque de contamination inutile d’autres récipients et surfaces pendant le traitement dentaire, tous les articles nécessaires doivent être conservés dans un endroit facilement accessible avant le traitement. Pour aider les professionnels de la santé dentaire, il existe des fournisseurs en équipements de soins bucco-dentaire comme  https://dsmdentaire.com/hygiene/.

Stérilisation des instruments dans le cabinet dentaire

Comme mentionné ci-dessus, les instruments qui ne peuvent pas être désinfectés ou remplacés doivent être désinfectés avec un désinfectant à base d’alcool (spray ou solution) et séchés (essuyer avec un chiffon humide jetable, attendre puis sécher avec un autre chiffon jetable). Ainsi, la désinfection doit être effectuée sur :

  • L’appui-tête de fauteuil dentaire
  • Les claviers d’unités dentaires
  • La poignée de la lampe de service
  • L’interrupteur pour l’unité dentaire
  • L’unité de radiographie.

Là encore, il est toujours conseillé de recouvrir l’unité d’un film transparent et de changer et désinfecter le film entre les patients chaque fois que cela est possible.

Désinfection des unités dentaires et des systèmes d’eau

Les unités dentaires et les systèmes d’eau doivent également être traités pour réduire la charge bactérienne. Le nombre de traitements varie et dépend de la fréquence d’utilisation. Voici quelques mesures générales à prendre lors de l’utilisation d’unités dentaires et de systèmes d’eau pour prévenir l’accumulation de bactéries :

  • Si le système d’eau ne dispose pas d’un système de stérilisation interne, faites tourner la turbine  » entre les patients  » pendant au moins 20 secondes pour évacuer toute eau potentiellement contaminée ;
  • Utilisez des articles à usage oral, autoclavés et jetables ;
  • Vidangez toute l’eau du système au début de la journée, car les longues pauses entre une opération et la suivante peuvent laisser de l’eau dans les tubes et entraîner une microflore indésirable ;
  • Remplacez les tubes d’aspiration, les buses d’aspiration et les bouchons d’embout ;
  • Désinfectez la périphérie du service dentaire.

Cette opération doit être effectuée quotidiennement à l’aide de produits de nettoyage spécifiques tels que des désinfectants, des fongicides, des virucides et des microbicides. Lorsque vous choisissez un désinfectant pour assurer la propreté et la sécurité de votre cabinet dentaire, tenez compte de son utilisation prévue. Des désinfectants par immersion, des désinfectants en solution et des sprays de désinfection des surfaces sont disponibles sur le marché. Choisir le bon désinfectant ou utiliser une combinaison de plusieurs désinfectants peut contribuer à offrir un environnement propre et sûr aux patients.