Caractérisée par un changement de position de la muqueuse utérine, l’endométriose est une affection très fréquente qui affecte gravement la qualité de vie de nombreuses femmes et entrave leurs activités quotidiennes.

Selon la localisation du tissu endométrial, cette maladie peut se manifester de différentes manières. Il est donc très important de consulter un professionnel de la santé en cas de symptômes tels que des crampes menstruelles, du sang dans les selles ou du sang dans les urines.

Connaître les différents types d’endométriose

Il existe plusieurs types d’endométriose : longue, superficielle, profonde, ovarienne, murale, pulmonaire, péritonéale et ombilicale. Elles peuvent être différenciées en fonction de la localisation de la muqueuse. Il y a également l’endométriose dite interne qu’on appelle aussi adénomyose. Elle se manifeste souvent par une des saignements abondants alors que la femme n’est pas en règle. Elle peut aussi ressentir des douleurs pendant ou en dehors des rapports sexuels.

Si vous souffrez de n’importe quel type d’endométriose, notamment l’endométriose interne, vous pouvez trouver l’aide dont vous avez besoin au Centre de l’Endométriose Complexe ou CEC. Vous bénéficierez d’un diagnostic fiable et d’un traitement adapté par des médecins spécialisés. Vous aurez aussi le soutien nécessaire en cas de chirurgie, tout particulièrement après l’intervention chirurgicale. Votre centre se trouve au 95, chemin du Pont des 2 Eaux, au 2è étage de la maison d’Asclépios. Passez aussi sur son site pour avoir plus d’informations ou appelez au + 33 (0)4 90 20 00 00.

Quels sont les symptômes de l’endométriose ?

Une réaction inflammatoire de la muqueuse utérine peut déclencher une crise d’endométriose et entraîner des symptômes qui affectent la qualité de vie et le bien-être de nombreuses femmes.

La maladie peut être asymptomatique, mais lorsque les symptômes commencent à apparaître, les changements les plus courants sont les suivants :

  • Douleurs menstruelles accrues pouvant être insupportables ;
  • Rapports sexuels douloureux ;
  • Difficultés à tomber enceinte et infertilité ;
  • Règles abondantes et irrégulières ;
  • Douleurs dorsales
  • Ballonnement abdominal ;
  • Grosseurs palpables dans l’abdomen ;
  • Fatigue et lassitude.

L’endométriose peut-elle être guérie ?

De nombreuses patientes demandent si l’endométriose peut être guérie. Bien que l’endométriose puisse être traitée, elle n’est généralement pas guérissable. L’endométriose est une maladie chronique qui peut durer des années, voire toute la vie, bien que les symptômes puissent disparaître après la ménopause. Pendant cette période, la production d’hormones diminue et des changements se produisent dans la muqueuse utérine.

Il existe également des mécanismes permettant d’atténuer complètement la présence de symptômes néfastes, tels que les suppresseurs de menstruations ou les interventions chirurgicales. Toutefois, nous tenons à souligner que l’endométriose peut réapparaître et qu’il est donc très important de procéder à des contrôles gynécologiques réguliers.

En savoir plus sur la chirurgie de l’endométriose

La chirurgie laparoscopique est l’une des procédures chirurgicales les plus couramment utilisées pour le traitement de cette maladie chronique. Il s’agit d’une approche mini-invasive à l’aide d’un endoscope abdominal. Elle est considérée comme une chirurgie conservatrice de l’endométriose. Cette procédure est également un moyen de diagnostic et de biopsie, permettant de retirer des morceaux de la lésion. L’intervention dure généralement 45 minutes et est très sûre.

La chirurgie invasive est le type de chirurgie le plus utile, qui consiste à gratter l’endomètre anormal. Cette chirurgie est essentielle pour que les femmes puissent retourner à leur vie quotidienne sans gêne, et elle aide aussi à la conception naturelle ou chirurgicale. Dans certains cas, il est nécessaire de procéder à l’ablation complète de l’utérus et de ses composants. Cette méthode est plus adaptée aux patientes qui ont déjà donné naissance à l’enfant qu’elles souhaitent.