Perdre du poids n’est pas si facile : toute la journée, vous avez suivi une alimentation peu calorique et variée, vous avez même fait du sport après le travail, mais tout à coup, vous avez cette envie irrésistible de chocolat. Eh bien, un petit morceau ne fait pas de mal. Et puis, il y en a peut-être un deuxième … et toute la tablette est mangée. De telles envies soudaines de manger ont déjà déstabilisé plus d’une personne souhaitant perdre du poids.

Comment naissent les fringales ?

Les sensations de faim servent de signal au corps pour qu’il se réapprovisionne en substances nutritives. Le taux d’insuline, entre autres, joue un rôle dans leur apparition. Après avoir consommé des sucreries contenant de grandes quantités de sucre, le taux de glycémie augmente brusquement, puis redescend rapidement peu après. Il s’ensuit une forte envie de manger. Les personnes souffrant de diabète ou d’obésité sont particulièrement sujettes à cette forme de fringale.

Par ailleurs, des facteurs psychiques favorisent les fortes envies de manger. Le stress, la frustration, mais aussi l’ennui en font partie. Dans le pire des cas, les crises de boulimie deviennent une habitude. Le danger existe justement dans les régimes. Des pauses prolongées entre les repas alternent alors avec des crises de boulimie.

Si les crises se produisent régulièrement plusieurs fois par semaine, il se peut que l’on soit en présence d’un trouble alimentaire sérieux ou d’une autre maladie. Dans ce cas, il faut prendre rendez-vous avec un médecin ou de consulter un nutritionniste qualifié comme lacliniquedubienetre.com/coaching-nutrition.

Combattre les fringales aiguës

La meilleure façon de lutter contre les fringales soudaines dépend de leur cause. Si vous êtes pris d’une fringale parce que vous n’avez pas mangé depuis longtemps, vous devez répondre aux besoins de votre corps et manger quelque chose. Il faut éviter les aliments sucrés ou gras. Les aliments riches en protéines et en glucides à digestion lente (par exemple les céréales complètes, les pommes de terre, les légumineuses, les légumes) font disparaître la faim plus durablement.

En outre : concentrez-vous entièrement sur la nourriture. Mâchez consciemment, sentez le goût de l’aliment, mangez lentement. Cela favorise la sensation de satiété. Manger en regardant la télévision incite à ingurgiter trop de nourriture.

En règle générale, les fringales ne durent qu’un bon quart d’heure. Une bonne stratégie consiste donc à ne pas céder immédiatement à l’envie et à se distraire par une activité quelconque. Une fois les minutes critiques écoulées, la faim a diminué ou est plus facile à apaiser. Se brosser les dents et mâcher du chewing-gum aident également à combler ce laps de temps et à réduire la faim.

Modifier les habitudes quotidiennes pour prévenir les fringales

Si tout cela n’aide pas, une analyse des circonstances plus précises est nécessaire : quand la faim me prend-elle et pourquoi ? Les fringales sont le résultat de mauvaises habitudes. Un journal intime aide à découvrir de tels schémas. Notez-y non seulement vos actions, mais aussi les sentiments que vous éprouvez. De cette manière, vous saurez où vous devez agir.

Mais changer ses habitudes quotidiennes est difficile et prend du temps. Il faut compter six à huit semaines pour que les nouveaux comportements se consolident. Prenez votre temps et prévoyez des échecs. Prenez un rendez-vous à la clinique du bien être si vous avez besoin d’un coach en nutrition à Nice. Appelez le 06 61 14 97 16 ou le 09 87 79 77 79 pour contacter un spécialiste. La Clinique du bien être se trouve au 3 avenue Jean Médecin 06000 Nice – France.